PENALTY !
La seule comédie en 2 mi-temps.

60 représentations déjà données.

Pour recevoir de larges extraits - La moitié environ du texte, gratuit par e-mail, cliquez sur " Contacter l'auteur " dans le menu à gauche.

SCENARIO, ROLES et DECOR

DUREE : 1h30 environ

DATE et LIEU  : de nos jours (en juin période des examens et des grandes compétitions de football) dans un  appartement bourgeois sans excès de luxe dans le XVI° arrondissement de Paris.

PERSONNAGES : 4 femmes et 2 hommes.

Mais cette comédie offre une grande souplesse : on peut en effet utiliser entre 6 et 12 comédiens   selon qu’ils jouent une ou deux mi-temps.

OLIVIER  : 45/60 ans. Ouvert, très porté sur les actualités du monde.

LISA  : son épouse, soucieuse que son fils épouse une personne de son rang social.

GERALD : le fils, 25 ans, étudiant kiné. Il n’est pas le fils d’Olivier, mais il l’ignore.

FELICIE : la concierge, look très populaire, le langage qui va avec. Passionnée de football, limite hooligan, ne manque pas un match à la Télé.

VIVIANE : Sa fille, étudiante infirmière, fréquente Gérald à l’insu des parents du jeune homme.

FLORENCE : Jeune et jolie journaliste, elle enquête sur la famille MIRAND (Gérald est le fils naturel du Président de la République) et tombe amoureuse de Gérald, enfin… Lorsque le destin (le scénario) lui permet de le rencontrer (2ème mi-temps).

   

THEMATIQUE :  Notre vie nous appartient-elle ? Sommes-nous maîtres d’en choisir la destinée à chaque carrefour ? Le sujet a déjà fait l’objet de quelques œuvres (livres, films), mais à ma connaissance toujours sur le mode sérieux, voire philosophique. Et si… On essayait le rire ?

Tiens… Par exemple : novembre 1963 ! Kennedy glisse sur une fiente de pigeon en descendant de l’avion à l’aéroport de Dallas. Jambe cassée, direction l’hôpital… Oui, mais… Vivant.

Notre existence est ce qu’elle est et nous ne pouvons revenir en arrière pour la modifier à posteriori... M ais au théâtre ?  Sur la scène, ce laboratoire magique, tout devient possible. La preuve ?

Une première fois , nous allons donc plonger six acteurs dans une histoire qui commence par un spectacle aussi insignifiant que la retransmission télévisée d’un match de foot (Insignifiant ? France - Italie ? Non mais je rêve !) et nous allons regarder les personnages vivre pendant 24 heures.

Puis nous allons enrouler en arrière la bobine du temps   et recommencer l’expérience une seconde fois...  J’en vois déjà qui s’inquiètent de devoir assister deux fois de suite au même spectacle… Qu’ils se rassurent !

Car cette fois l’arbitre, allez savoir pourquoi (ces gens là sont notoirement achetés ou vendus selon le camp où l’on se place) va juger différemment une faute dans la surface de réparation. Penalty ? Pas penalty ? That is not the question (encore qu’à mon avis, le pied droit de Thierry Henry…)

Et voici nos personnages partis pour revivre la même journée… Enfin la même juste le temps d’une première scène, car pour ce qui est de la suite… Vous verrez.

Quand le foot et l’amour s’emmêlent dans une famille, où dort un secret peu banal…


SCENARIO DETAILLE SCENE PAR SCENE :

1ère MI-TEMPS - ACTE 1

SCENE 1 : Olivier Mirand et son fils Gérald regardent France – Italie de football à la télévision. Lisa la femme d’Olivier fait des apparitions. C’est la demi-finale de la coupe d’Europe. Il y a égalité à quelques minutes du coup de sifflet final. Si le score en reste là, la France est éliminée. Arrive alors, Félicie la concierge de l’immeuble, dingue de foot, dont la télé vient de tomber en panne. A l’ultime seconde l’arbitre « oublie » de siffler un penalty en faveur de la France.

SCENE 2 : Déception et révolte des trois supporteurs. Félicie s’emporte à tel point qu’elle en fait un malaise. On décide d’appeler sa fille, Viviane, qui n’habite pas très loin. Surprise, Gérald connaît par cœur le numéro de téléphone de Viviane… Pendant que Félicie délire dans son demi-comas, Gérald, qui doit passer son diplôme de kiné le lendemain matin, va se coucher (évitant ainsi les questions de ses parents sur Viviane).

SCENE 3 : Lisa et Olivier se chamaillent et l’on apprend qu’Olivier n’est pas le père de Gérald. Non seulement Gérald ne le sait pas, mais Olivier a promis à Lisa de ne jamais chercher à savoir l’identité du vrai père. Coup de sonnette !

Viviane arrive. Du moins, le croit-on. La jeune arrivante se laisse passer pour Viviane que l’on attend. Elle dévoile à Lisa, en l’absence d’Olivier, qu’elle est journaliste et qu’elle connaît le secret de la naissance de Gérald. Pire elle est venue pour annoncer qu’elle va tout publier dans l’édition du lendemain. Félicie est tellement bien évanouie, qu’on décide de la laisser dormir sur place.

SCENE 4 : Alors que tout le monde est couché (Félicie sur le canapé), nouveau coup de sonnette. Gérald va ouvrir. Surgit Viviane, la vraie, qui était restée coincée dans l’ascenseur très capricieux de l’immeuble. Elle saute au coup de Gérald qui l’entraîne, discrètement, dans sa chambre.

SCENE 5 : Nous sommes le lendemain matin. Lisa et Olivier déjeunent. Olivier attrape son journal du matin et lit à Lisa le scandale : le président de la République a un fils naturel qu’il a abandonné, tout comme la mère de l’enfant, il y a 25 ans. L’identité de l’enfant n’est cependant pas révélée.

SCENE 6 : Arrivée de Gérald. Réveil de Félicie, tombée derrière le canapé durant la nuit. Discussion embrouillée au sujet de Viviane. Olivier part emmener Gérald à son examen.

1ère MI-TEMPS - ACTE 2

SCENE 1 : Nous sommes le samedi soir. Gérald revient de son examen. Il annonce qu’il a tout réussi et qu’il va épouser Viviane. Olivier le félicite pour l’examen et le projet de mariage. Lisa refuse de voir son fils épouser la Viviane journaliste qui est venue la menacer de révéler son secret. Quiproquo sur l’identité de Viviane et l’on s’aperçoit qu’il y a peut-être une fausse Viviane.

SCENE 2 : Arrive Félicie à qui l’on a demandé une photo de sa fille. Manifestement, la Viviane qu’ont vue Olivier et Lisa n’est pas la fille de la concierge.

SCENE 3 : Querelle entre Lisa et Olivier au sujet de la mère de madame. Félicie, qui a oublié ses photos, revient et s’invite pour regarder les infos de 20h qu’Olivier ne raterait pour rien au monde. Infos TF1. Olivier voit, médusé, sur l’écran, la jeune femme qu’il a reçue chez lui, la fausse Viviane. Elle explique son enquête qui lui a permis de révéler « l’affaire du fils naturel abandonné par le président de la république ». Peu à peu Olivier fait les rapprochements avec Gérald et comprend tout. Il s’évanouit.

SCENE 4 : On s’affaire autour d’Olivier. Lisa tente à nouveau d’expliquer à Gérald qu’il ne peut pas épouser la fille d’une concierge. Olivier se  réveille soudain et proclame : « je ne vois pas pourquoi le fils du président de la république n’épouserait pas la fille de notre concierge. »

SCENE 5 : Tous, sauf Lisa, le croient atteint de folie. Avec bien du mal, Lisa se met enfin à parler et à révéler son aventure avec celui qui était alors ministre de la famille et aujourd’hui président. Félicie exulte de voir sa fille fréquenter une personnalité. Viviane vient chercher Gérald pour aller fêter avec lui à l’extérieur la fin de ses examens et…leur projet de mariage.


2ère MI-TEMPS - ACTE 1

SCENE 1 : Idem que dans le tableau 1, mais cette fois, l’arbitre accorde le penalty.

SCENE 2 : Angoisse devant la télé. Finalement, Zidane marque. C’est du délire sur la scène ! Gérald survolté agite un drapeau à la fenêtre et fait tomber un pot de fleurs sur la tête d’un passant. Olivier et Gérald descendent porter secours sur le trottoir.

SCENE 3 : Olivier et Gérald remontent, soutenant une jeune et jolie jeune femme. On veut appeler le Samu et le médecin de famille. Hélas, toutes les rues sont bloquées par les supporteurs en liesse. La jeune fille est devenue amnésique et se souvient juste de son prénom, Florence. Elle semble beaucoup plaire à Gérald qui ne lui est pas indifférent. On décide de l’héberger pour la nuit.

SCENE 4 : Olivier et Lisa déjeunent. Florence se lève et entre au salon, toujours amnésique. Gérald arrive à son tour, mais visiblement de la chambre d’amis, où a dormi Florence. Interrogation des parents… Mais urgence de l’examen : Olivier emmène Gérald… On réglera le reste plus tard.

SCENE 5 : Lisa et Florence sont interrompues dans leur discussion par l’arrivée de Viviane. Celle-ci fait vite comprendre qu’elle a une relation privilégiée depuis trois ans avec Gérald. Lisa, hostile à une relation entre son fils et une fille de concierge, se fait spontanément l’alliée de Florence.

SCENE 6 : Viviane et Florence restées seules se défient. Viviane s’en va tandis que Florence retourne dans sa chambre avec le journal.

SCENE 7 : Olivier revient d’accompagner Gérald. Il tombe sur le porte-documents que Florence a oublié dans le salon la veille au soir. Il examine le contenu et découvre l’identité et surtout le projet d’article de la jeune journaliste au sujet de la naissance de Gérald. Il dissimule le porte-documents.

  2ère MI-TEMPS - ACTE 2

SCENE 1 : Le soir, Gérald revient triomphant de son examen. Il annonce aussi qu’il veut partir pour être indépendant. Forcément, il y a une femme là dessous ! Mais laquelle ? Quiproquo : Lisa pense qu’il est question de Viviane et refuse tout net la fille de la concierge, Olivier pense qu’il s’agit de Florence et ne veut pas en entendre parler davantage. On s’embrouille, on se chamaille (encore la mère de Lisa !). Gérald clarifie les choses en avouant son coup de foudre pour Florence. Olivier sort, énervé, griller une cigarette.

SCENE 2 : Florence revient. En lisant le journal, dont elle est reporter, sa mémoire lui est revenue. Enfin, en partie. Elle ignore toujours ce qu’elle faisait la veille au soir devant cet immeuble du XVI° arrondissement. Elle réclame son porte-documents rouge. Lisa commence à s’inquiéter au sujet de la présence d’une journaliste. Chacun de son côté cherche le fameux porte-documents rouge.

SCENE 3 : Explication entre Florence et Olivier. Il est agressif et ne croit pas à la perte de mémoire de la jeune femme. Il lui balance le porte-documents à la figure. Elle découvre ses propres notes, effarée. Olivier comprend qu’elle était sincère. Elle doit choisir entre son article et son amour.

SCENE 4 : Lisa et Gérald ont rejoint sur scène Olivier, Florence et … le porte-documents rouge. Lisa est inquiète (Qu’y a-t-il là-dedans ? Olivier a-t-il lu ?) Lui, joue au chat et à la souris avec elle mais décide pour finir de continuer à faire comme s’il ne savait pas. Gérald et Florence se donnent rendez-vous. Le mot de la fin est à nouveau pour Félicie, enfermée dans l’ascenseur à quelques minutes de la diffusion immanquable de l’autre demi-finale.

PHOTO PROVISOIRE... Et si on mettait une photo de votre spectacle ? Envoyez la !

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

12.09 | 12:21

COMEDIE D'ACTUALITE AOUT 2017

...
12.09 | 12:19

UNE COMEDIE QUI PERCUTE L'ACTUALITE... Explosive !

...
20.11 | 18:18

Il faut aller sur le menu à gauche et cliquer sur "contacter l'auteur'/
Contactez moi sur jpaul.cantineaux0gmail.com

...
20.11 | 17:00

Bonjour je souhaiterais paris c'est fou mais je ne vois pas le bouton contacter l'auteur. ..

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE